Agir avec les indiens Shipibo

Agir avec les indiens Shipibo

Qui sont les Shipibo-Konibo ?

Le Pérou abrite la plus importante population indigène de l'Amazonie. La population Shipibo-Conibo est estimée à plus de 20 000 individus[1], soit la deuxième population indigène la plus importante du Pérou.[2] Elle est répartie dans 116 communautés établies sur quatre départements péruviens (Huánuco, Loreto, Madre de Díos et Ucayali) le long de la rivière Ucayali.

Localisation des Shipibo-Conibo en Amazonie péruvienne. On parle du alto, medio et bajo Ucayali que l'on se situe en amont ou en aval de Pucallpa. Le Pérou compte 3 régions géographiques différentes: la côte, les Andes, le bassin amazonien (en jaune, marron et vert sur la carte) où vivent de nombreuses ethnies indigènes.

Leur famille linguistique est le Pano.

Sonia en tenue traditionnelle récite une comptine shipibo aux enfants.

 

La culture shipibo est profondément liée à la forêt amazonienne. Très riche, elle présente une cosmogonie (théorie expliquant la formation de l'univers) et une iconographie originales, traditionnellement reconnues parmi les divers peuples d'Amazonie péruvienne, tout comme le sont leurs connaissances botaniques et leur médecine.

Une jeune céramiste dans le village de San Francisco de Yarinacocha utilisant de l'argile.

 

La cosmogonie et la mythologie Shipibos présentent d'ailleurs une étonnante cohérence malgré les distances et les nombreux changements survenus depuis la conquête espagnole.[3] Son artisanat (surtout la poterie et la broderie) est réputé.



[2] On relie parfois les Shipibos-Conibos en une seule entité alors qu'il s'agit de deux cultures distinctes, mais elles ont cependant une conscience très fine d'appartenir à un groupe plus large. Le concept d'identité et d'appartenance à une culture est très particulier dans les sociétés amazoniennes et a été le sujet de  nombreux travaux ethnologiques.

[3] Mythes de l'Amazonie – Une traversée de l'imaginaire shipibo, Pierrette Bertrand Ricoveri, L'harmattan, 2005.



18/08/2006
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres