Agir avec les indiens Shipibo

Agir avec les indiens Shipibo

La course du chevreuil et de la tortue

 

Il était une fois une tortue qui se promenait le long d'un ruisseau dans la forêt. Sur son chemin, il rencontra un chevreuil. Celui-ci lui dit : « Oncle (en ce temps là tous les animaux étaient parents et tous se comprenaient avec les hommes), je suis sûr que je suis plus rapide que toi, faisons la course ! ». La tortue trouva le chevreuil bien arrogant et le pris au mot. Elle lui dit : « Neveu, demain nous courrons sur la berge du fleuve et nous verons bien lequel est le plus rapide ! »

Ils se séparèrent chacun de leur côté. Le chevreuil s'en alla, sûr de lui. Comment la tortue espérait-elle le battre !? Mais de son côté, la tortue avait un plan. Elle convia toutes ses amies tortues à venir avec elle à la course. Elle leur dit : "chacune d'entre vous se positionnera à une dizaine de mètres de distance, l'une devant l'autre."

Le lendemain, alors que le soleil était déjà haut dans le ciel débutât la course. Le chevreuil partit en trombe ! Déjà la pauvre tortue ne le distinguait plus à l'horizon ! La tête baissée, comme le font tout les chevreuils en courant, il bondissait de plus belle. Il se décida à ralentir un peu pour voir où était la tortue, quelle ne fut pas sa surprise quand il la vit à quelques mètres devant lui !! Ce n'était pas possible ! Furieux, il reprit alors sa course.

Après avoir galopé jusqu'au bout de ses forces il s'arrêta, persuadé d'avoir laissé loin derrière lui la tortue.  Pourtant, toujours à quelques mètres devant lui, la tortue continuait d'avancer. Le chevreuil était abasourdi ! Ah non, lui, le grand chevreuil, ne se laisserait pas battre par la tortue ! Ah ça non ! Il se remit à courir. Enragé, il jeta ses dernières forces. Mais quelques instants plus tard il dû s'arrêter, épuisé. Alors qu'il se sentait de plus en faible il vit, toujours devant lui, la tortue qui avançait. Cette vision lui donna un coup fatal; il s'effondra sur le côté, mort.

Alors toutes les tortues se retrouvèrent autour du chevreuil.

Certains disent qu'elles étaient très tristes pour le chevreuil et qu'elles pleurèrent longtemps. Mais d'autres disent quelles firent une grande fête et mangèrent le chevreuil !

On dit beaucoup de choses, moi, je ne sais pas.

 

 

 



21/12/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres